Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La CGT de l'hôpital de Montluçon tire à nouveau la sonnette d'alarme

Après la grande manifestation du 5 décembre dernier (lire ICI) contre la suppression de 40 postes, ainsi que la fermeture de 35 lits à l'hôpital de Montluçon, le projet avait été gelé jusqu'en fin d'année. De nouvelles négociations auraient dû commencer début 2016, mais voilà, on ne voit toujours rien venir.

C'est la CGT qui tire à nouveau la sonnette d'alarme, car depuis le début de l'année, il n'y a plus eu d’embauches, alors que dans le même temps, il a fallu assurer l'ouverture du plateau de coronarographie, ce qui s'est forcément fait par voie de recrutement interne, c'est-à-dire au détriment d'autres services qui ont vu leur effectifs ponctionnés.

Le personnel déjà mis à dure épreuve, suite aux restructurations précédentes se trouve donc en grande difficulté et a de plus en plus de mal à assurer la sécurité des malades. Toujours selon la secrétaire de la CGT hôpital, un service a même dû être créé pour gérer la pénurie de lits dans les services (là aussi probablement en ponctionnant des effectifs sur d'autres services).

"Le personnel déjà mis à l'épreuve suite aux restructurations précédentes se trouve donc en grande difficulté"

"Le personnel déjà mis à l'épreuve suite aux restructurations précédentes se trouve donc en grande difficulté"

Les urgences directement impactées, sont engorgées, et le personnel a de plus en plus de mal à faire face à cette situation. La question de la responsabilité des organismes de tutelle se pose donc avec acuité, et certains pensent que l'on est au bord d'une explosion sociale.

Ce gouvernement qui crée plusieurs milliers de postes dans la police et dans l'armée sans que cela ne pose de problème particulier, en supprime des milliers dans les hôpitaux. Cherchez l'erreur. Et dans tout ça, Montluçon, petite ville de province paie un lourd tribut.

La manifestation du 5 décembre avait réunis des montluçonnais de tous bords. Environ 2 000 personnes défilèrent de l'hôpital jusqu'à la Mairie. On aurait pu espérer que le gouvernement entende le message, mais il y a bien longtemps que ceux-ci n'écoutent plus la rue. Il sera donc indispensable de remettre le couvert rapidement, y compris en recherchant d'autres formes d'action, avant que la situation n'atteigne le point de non-retour.

Philippe Soulié

Le 5 décembre 2015 le personnel de l'hôpital défilait contre les suppressions de postes et de lits, suivi par 2 000 manifestants

Le 5 décembre 2015 le personnel de l'hôpital défilait contre les suppressions de postes et de lits, suivi par 2 000 manifestants

Nota : Photos d'archive (manifestation du personnel de l'hôpital le 5 décembre 2015

Cet article est paru sur le site de Regard-Actu le 28 janvier 2016

Tag(s) : #Montluçon

Partager cet article

Repost 0